Pierre-Yves Jeholet : « Il faut de l’ambition pour le circuit de Spa-Francorchamps »

A la demande du député Pierre-Yves JEHOLET, la Commission de l’Economie du Parlement de Wallonie a examiné le contrat de gestion 2014-2018 de la S.A. Le Circuit de Spa – Francorchamps.

Le Ministre Marcourt a confirmé à cette occasion l’organisation d’une évaluation externe d’ici la fin de l’année, évaluation qui est par ailleurs inscrite dans le contrat de gestion.

Quant à l’étude psycho-sociale et de manière plus générale au climat social au sein de la société, même si le Ministre parle d’apaisement, le député JEHOLET précise que le climat reste tout de même fragile et qu’il faut y rester attentif.

« Mais ma préoccupation principale dans ce dossier est que l’on ait une vision et une stratégie générale notamment dans le cadre des collaborations avec le secteur touristique et les autres acteurs régionaux. Je m’étonne d’ailleurs que de nouvelles annonces d’investissements potentiels soient faites sans que la société du circuit ne soit au courant. » regrette PY JEHOLET.

Cette façon de travailler n’est pas neuve. Ce fut en effet déjà le cas avec le grand projet présenté au MIPIM juste avant les élections de 2014 et qui n’a finalement jamais vu le jour.

« Plus que des effets d’annonce, ce dont la région et le circuit ont besoin c’est avant tout d’interactions, de synergies et de collaborations qui aboutiront à des projets concrets. Et au-delà de toute polémique, ce que je demande dès lors c’est que la nouvelle Directrice Générale vienne en Commission au Parlement de Wallonie pour exposer d’ici la fin de l’année sa vision et sa stratégie pour la société du Circuit de Spa-Francorchamps » a encore précisé le député libéral.