Le Gouvernement wallon et ses impôts nouveaux…

La situation actuelle est déjà particulièrement difficile: les wallons sont les seuls en Belgique à encore payer la Redevance TV, ils ont les droits d’enregistrements les plus élevés lors de l’achat d’une maison avec en moyenne 12.000€ de plus que dans les autres régions. Ils sont également ceux qui endossent des droits de successions d’un niveau inégalé en Europe ! Et cela ne va faire que s’aggraver avec le budget wallon 2015…  PS et cdH ont décidé d’alourdir encore un peu plus les charges sur les ménages wallons.

En effet, le Gouvernement wallon va réduire la déductibilité des titres-services de 30 à 10%. Concrètement, pour un contribuable utilisant les titres pour 3h/semaine, la perte sera de 270 euros/an : (30% sur 150 titres-service d’une valeur de 9 euros ramené à 3 euros : le ménage retouchera 135 au lieu de 405 euros). Dans le cas d’un couple, la perte fiscale se chiffrerait à 540 euros par an !!! PS et cdH vont également raboter la réduction fiscale de 45 à 40% concernant le bonus logement. Pour un emprunt sur 20 ans, un ménage va perdre jusqu’à 5.400 €. Fini également d’aider le contribuable wallon à sécuriser sa maison contre le vol ou l’incendie, le Gouvernement wallon a purement et simplement supprimé la réduction d’impôt. 966,60 € sur deux ans.

A tout ça, il faudra ajouter l’augmentation du prix des tickets de bus, le gel de toute une série d’investissements et la suppression des primes énergétiques mais le Gouvernement jouant l’opacité, il est impossible de chiffrer exactement l’ampleur du désastre…

Et ce n’est pas tout ! Non content de s’en prendre directement aux citoyens, PS et cdH vont également s’attaquer aux entreprises. Réduction des aides de l’ordre de 13 millions, augmentation de plusieurs taxes sur l’eau, pérennisation de l’eco-malus pour les voitures de sociétés et retour de la taxation sur le matériel et l’outillage (pour un investissement réalisé en 2015 et d’une durée d’utilisation de 15 ans, le surcoût de l’investissement atteindra pas moins de 10% du montant de cet investissement !) Ce Gouvernement n’aime pas les entreprises et il le fait savoir. À force de prendre des mesures antiéconomiques, on risque de décourager les investissements en Wallonie. Le Chef de groupe MR, Pierre-Yves Jeholet a d’ailleurs déposé un amendement afin que cette taxe sur l’outillage ne voit pas le jour.

Les différents ministres wallons lancent beaucoup de belles promesses dans les médias mais dans les faits, la vérité est toute autre…