Lancement officiel de l’initiative Coder Dojo en Wallonie et ouverture de l’appel à projets « Ecole numérique » 2018

Ce vendredi 20 octobre 2017, le Ministre de l’Economie et du Numérique Pierre-Yves JEHOLET, à l’occasion de sa visite au Collège Ste-Véronique à Liège, a annoncé l’ouverture de l’appel à projets « Ecole numérique » 2018. Le Ministre souhaite par ailleurs procéder dans les meilleurs délais à une évaluation de l’édition 2017. Suivant les recommandations du Conseil du Numérique, il y a également affirmé sa volonté de soutenir et d’amplifier les ateliers de programmation CoderDojo en Wallonie avec l’Agence du Numérique.

CoderDojo permet aux jeunes de 7 à 18 ans d’apprendre gratuitement les bases de la programmation informatique, grâce à l’enseignement de bénévoles. Le projet en est à ses balbutiements en Wallonie mais a déjà prouvé sa pertinence et son efficacité en Flandre.

Concernant le projet « Ecole Numérique », Pierre-Yves JEHOLET souhaite mettre en place un suivi des futurs lauréats, afin d’assurer une adéquation entre les applications concrètes sur le terrain et les objectifs visés, comme c’est le cas aujourd’hui au sein du Collège Ste-Véronique.

Le Ministre est convaincu de l’importance pour les jeunes d’acquérir dès aujourd’hui des compétences numériques au sein de l’école mais aussi au sein de structures extérieures. L’initiative a notamment obtenu le parrainage de Muriel de Lathouwer (CEO d’EVS) et bénéficie du soutien d’experts du Conseil du Numérique, dont celui de Pierre Rion. Elle doit être vue comme un véritable complément aux initiatives publiques déjà existantes.

« J’entends soutenir les « CoderDojo », issus de cette nouvelle dynamique, car ils permettront aux jeunes d’être dès aujourd’hui initiés à la logique numérique et ainsi leur permettre de mieux appréhender les métiers de demain. Un mouvement général pour donner le goût aux enfants de programmer, aussi bien des jeux que des applications ou encore des robots, doit émaner d’initiatives internes aux écoles ainsi que d’initiatives citoyennes, comme le CoderDojo, qui se veulent être des tremplins pour faire de tous nos enfants les gagnants de demain » a affirmé le Ministre en guise de conclusion.