L’affaire sans chichis : une faute qui pèse lourdement sur l’image de la RTBF

Le député Pierre-Yves Jeholet a interpellé la Ministre de l’Audiovisuel ce matin en commission au sujet de la présence du Premier Ministre dans l’émission Sans Chichis et de la polémique qui en a résulté.

« Je trouve cette nouvelle affaire tout d’abord très dommageable pour l’institution elle-même mais aussi pour le travail du personnel et des journalistes car elle remet à nouveau en question les principes d’indépendance et d’impartialité de la RTBF.
Si je suis conscient des efforts faits au cours des dernières années pour sortir l’institution des dérives politiciennes, il faut cependant bien reconnaitre l’ultra-dominance du Parti Socialiste à tous les postes clefs du secteur de l’audiovisuel (Ministre de l’Audiovisuel, Administrateur-Délégué de la RTBF, Directeur de l’information, Secrétaire Général de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Président du CSA et présence importante du PS au sein du conseil d’administration), sans oublier le récent rachat de groupes de presse par une intercommunale liégeoise. Ce constat ne fait que renforcer, comme le prouvent les enquêtes menées en la matière, l’image particulièrement négative que les téléspectateurs ont de la RTBF.
» commente le député Jeholet.

Dans la réponse qu’elle a apportée, la Ministre Laanan fait preuve, une fois de plus, d’un réel mutisme et se contente d’indiquer que la RTBF est une institution publique autonome.

« Je rappelle tout de même que, si la RTBF est en effet autonome, elle bénéficie tout de même d’une dotation de 210 millions €, soit plus de 8 milliards d’anciens francs.
La décision de la hiérarchie de la RTBF est à mon sens une réelle faute et un signal particulièrement désastreux pour la RTBF. Je me réjouis dès lors que, outre le MR, le CSA ainsi que le cdH et Ecolo aient réagi et demandé à ce que l’Administrateur-Général soit auditionné sur cette problématique.
» a encore indiqué Pierre-Yves JEHOLET.

Et de conclure avec ironie : « Je savais déjà que Fadila Laanan était la Ministre de la RTBF. A voir la réponse qu’elle a apportée aujourd’hui, on peut également en conclure que l’Administrateur-Général de la RTBF est lui aussi le Ministre de l’Audiovisuel ».